APICULTURE

Le rucher de la Troche, sous un soleil hivernal (1989)

rucherR.jpg (58468 octets)

Voici le petit rucher d'amateur que j'exploite (depuis 1982) en association avec François, mon frère. Nous avons là une dizaine de ruches chacun. Suivant les conditions de floraison, nous faisons une, deux ou trois récoltes de miel: miel de printemps sur fruitiers et colza, ensuite miel d'acacia et miel toutes fleurs d'été. Ma meilleure récolte annuelle a été exceptionnellement de 450 Kgs. Plus généralement, elle avoisine les 100 Kgs, du fait que nous laissons la plus grande partie du miel pour les réserves hivernales des abeilles, seul le surplus est prélevé. D'autre part, les maladies (varroase) déciment tous les ans quelques colonies.

L'apiculture est devenue une passion pour moi, à l'age de la retraite. Malheureusement, c'est un loisir assez pénible, et les ans commencent à peser....! De ce fait, nous nous limitons maintenant à une seule récolte annuelle sauf si les acacias fleurissent exceptionnellement.

Mars 2003. Vingt années sont donc passées pour cette apiculture qui m'a apporté énormément de satisfactions. Mais il était temps d'arrêter cette activité, et nous avons décidé de mettre en vente ruches, abeilles et matériel apicole. Une petite annonce dans la presse gratuite déclencha nombre d'appels, si bien qu'en quelques jours, tout fut vendu à trois amateurs.

Les ruches étaient vendues en bloc et quand l'acquéreur vint les enlever, François et moi, nous avons décidé de conserver une ruche chacun. En effet, nous avons réalisé que ce rucher vide allait bien perturber nos habitudes de fréquentes visites à nos abeilles. Peut-être récolterons-nous un peu de miel si les saisons le permettent, mais ce ne sera plus qu'en très petite quantité, donc sans fatigue excessive...

D'autre part, nous sommes certains que nos abeilles seront encore mieux dorlotées par la jeune et avenante apicultrice (Marie C.) qui les aura en charge et à qui nous souhaitons bonne chance ;-)

Voici l'aspect du rucher en ce printemps 2003, avec ses deux ruches sur bascules, au lieu de la vingtaine auparavant!

Avril 2004. La ruche qui avait été gardée ayant essaimé en 2003, nous nous retrouvons donc cette année avec 2 ruches chacun! Les bonnes résolutions sont donc bousculées... Voila déja qu'en ce mois d'Avril deux essaims sortent à nouveau; heureusement, François réussit à caser le sien sur une ruche faible. Pour le mien, il a choisi la liberté et s'en est allé je ne sais où, ayant sans doute trouvé un asile dans un tronc d'arbre creux? Il nous avait cependant attendu, le temps de prendre une photo avant son départ (cliché ci dessous).

Pain d'épices. Dès mes premières années d'apprentissage apicole, je me suis intéressé aux différentes utilisations du miel, en particulier l'hydromel et le pain d'épices. Pour l'hydromel, je faisais appel à des spécialistes qui travaillent "à façon" (échange miel contre hydromel).

Mais pour le pain d'épices, je suis devenu bien vite "expert" en la matière. Chaque saison hivernale, je confectionne régulièrement deux pains à la fois (2X 800 grs). J'utilise le miel pur (sans ajout de sucre) et ce pain d'épices est toujours très apprécié. (photo ci dessous)

Pains d'Úpices